Sophie de Quay interviewL'Entre Vous
00:00 / 36:50
Sophie de quay.png

Interview : Sophie de Quay, contre l'intolérance

Aujourd’hui, Théo aborde certaines problématiques de notre société avec nos deux invités: Sophie Loretan et Simon Jaccard, fondateurs du groupe musical Sophie de Quay.

Présentation - Théo Fragnière

Attachée de presse - Elena Kallisté

Rédactrice en chef - Ivana Mikulic

Rédacteur - Eliott Smadja

Rédactrice Web - Alisson Shepherd

Réalisation - Caroline Favre, Jonathan Gilliot

Photographe - Sophie de Quay

 
 
 
 
 

Certains mouvements politiques récents ainsi que l'émergence de normes promouvant une compréhension accrue face à la différence laissent suggérer que différentes formes de tolérance sont des qualités acquises et évidentes chez la plupart d’entre nous.


Selon nos invités, l'intolérance sous différents aspects est malheureusement encore bien présente au sein de notre société. Ils sont ainsi bien déterminés à changer les choses, et ce, à travers la musique et le message que cette dernière promeut. Composé de la chanteuse Sophie Loretan et du musicien Simon Jaccard, Sophie de Quay et sa bande produisent leur single “À l’aube de mes 30 ans”, où ils mettent en lumière ce qu'ils considèrent comme les torts et injustices de notre système.


Le groupe naît d’une rencontre fortuite lors d’un événement unique et sont depuis inséparables. Dans leur univers électro-pop, Sophie et Simon sont minutieux dans leurs travaux et tiennent à apporter chacun leur touche personnelle à chacune de leurs chansons. De la rédaction des paroles à la mise en mélodie, le duo nous explique leurs procédés de production ainsi que leurs multiples montées sur scène aux quatre coins du monde.


Quant aux problématiques abordées, ce sont de dures vérités que le duo cherche à dévoiler, mais c’est un message de tolérance et d’amour qu’il cherche tout d’abord à transmettre. Selon Sophie, la tolérance naît d’une éducation encourageant une ouverture d’esprit et une curiosité de l’autre et de ses différences. Plus tard dans la vie, ces valeurs instituées ne seront que renforcées par le voyage et la découverte d’un espace inconnu, nous dit-elle.


Des voyages que la chanteuse a enchaînés toute son enfance. Née en Valais, Sophie se dit privilégiée d’avoir grandi à Singapour, New York, Paris, ou encore Shanghai. Elle tient à rappeler au peuple suisse la chance qu’il a de vivre dans un pays comme le sien. En effet, selon la jeune artiste, c’est un privilège de pouvoir se nourrir et de se sentir en sécurité dans les rues. C’est une réalité à laquelle tout le monde n’a pas accès, explique-t-elle.


Les différentes formes d'injustice, sujet qui tient à cœur à Simon, peuvent être définies selon lui comme un affrontement de points de vue à l'issue duquel l'un des deux l'emporte sur l'autre. La justice est alors pour Simon un compromis trouvé entre ces deux perspectives ainsi qu’un respect mutuel de la décision ainsi faite.


Ce sont ces aspects que les deux artistes observent et rapportent de leurs voyages et expériences. Leur musique consiste dès lors en un mélange de cultures et de vécus, où respect de l'autre et ouverture à l’inconnu se côtoient intimement. C’est bien de la reconnaissance pour tout ce qu’a pu leur donner le destin que le groupe Sophie de Quay souhaite partager avec leur audience, et il le fait avec talent.

Nous suivre

En avoir un peu plus ?

  • Blanc Spotify Icône
  • Blanc Icône Deezer
  • Blanc Twitter Icon